16/01/2007

Des rives

Si l'eau m'attirait, il me manquait un grain de folie pour m'y jetter. Et je cale,sèche...il est trop tard...je n'ai plus même plus besoin d'encre. Dans ma décripitude, je les vois passer les autres, les pas que beaux, ils sont libres eux.
PICT0015

02:11 Écrit par Pschhh dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.