13/03/2007

Août va-t-on ?

Les arbres fourmilleront de cigales,
Dans l'étang, les grenouilles nous feront un boeuf.
De rat des villes je deviendrai rat des champs.
Que mon ramage se rapporte à mon plumage.
Mais n'en faisons pas tout un fromage car tu sais,
(N')aie crainte, je ne suis pas qu'un homme affable.

03:16 Écrit par Pschhh dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.