20/03/2007

l'ivresse en vain...

...elle ne vint pas m'anesthésier de ta présence, de ton absence. Tu te frottes sur ma peau mais je ne peux te toucher. Je te vois partout mais tu ne me regardes pas. Je sens mon nez sur ta peau mais je suis anosmique. Où es-tu ? Que fais-tu ? Pourquoi suis-je si loin de toi ?

02:08 Écrit par Pschhh dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

A corps manquants
Accord perdu ?

Écrit par : Clandestino | 21/03/2007

Les commentaires sont fermés.