29/03/2007

Hyde en moi

cette présence qui remonte peu à peu, cette sensation physique. Je ne peux plus être moi, je suis ça. Une boule d'angoisse, lasse qui submerge le reste. Et le reste se recroqueville en espérant que la tempête passe.

Mais qu'aura-t-elle balayée la tempête ? Que restera-t-il après ? Le salut est-il dans l'exil, la folie, l'isolement, l,ascétisme ? Y-a-t-il un salut ou faut-il dire au revoir à jamais ?Aujourd'hui je ne sais plus.

23:47 Écrit par Pschhh dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.