30/09/2007

Missive Sol-aire

Je suis là et ailleurs
assis face au soleil en tailleur.

On se sentirait presque en harmonie avec le monde.
Le soleil qui carresse de sa chaleur, le vent qui rafraichi juste un peu, juste assez. 

On se croirait invincible, prêt à quitter le monde des hommes pour rejoindre celui des bêtes et des plantes. Loin de tout ce bruit, de ces évidences chancelantes.

Mais les années passées, toutes suranées soit-elles ont laissés leur marque, déposée insidieusement...(©).

03:33 Écrit par Pschhh dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Inverser l'extériorité Vouloir être à l’intérieur de la mer, du ciel,...
Comment être à l’intérieur des choses pour qu’elles ne s’oublient pas ?

Écrit par : cRi | 30/09/2007

Les commentaires sont fermés.