25/06/2008

 

Je me suis assis au bord de l'étang à regarder la vie aller, venir, disparaître dans les toiles, mandibules et autres becs. Toutes ces mécaniques parfaitement huilées pour être pratiquement infaillibles. Pratiquement...L'espèce humaine est-elle trop parfaite ? Ou chaque espèce est-elle inconsciente de son talon d'achille ?

03:38 Écrit par Pschhh dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.